Madagascar, destination authentique et preservée

Lagon Salary à Madagascar

Imaginons un instant que vous soyez attirés par l’aventure, la nature et la chaleur, principalement la chaleur humaine - vous savez celle qui se traduit par des sourires et un certain sens de l’accueil et de l’hospitalité - où vous faut-il aller en voyage ? Réponse : à Madagascar bien sûr. Ici, vous découvrirez une île authentique et rare, encore peu ouverte au tourisme.

 

Certes, à Mada, comme on dit en français, c’est un peu « roots », c’est-à-dire que ce n’est ni le grand luxe, ni la Côte d’Azur, bref, on est, à Madagascar, encore prêt de ses racines et on en est fier. C’est encore l’aventure que d’y voyager, à la découverte de ses plages de sable fin et de ses eaux turquoise, de ses forêts tropicales, de sa biodiversité unique au monde, de ses lémuriens, mais aussi de sa diversité culturelle et de ses habitants accueillants. Tourisme durable, écotourisme, des concepts qui reflètent nos valeurs à Madagascar Autrement, sont justement appliqués et déclinés ici dans de nombreuses formes.

Il y a encore très peu de touristes à Madagascar

C’est également une destination où les touristes ne se pressent pas encore, environ 200 000 par an. Il y a encore plein d’endroits où, dans les villages, il n’y a même aucun visiteur étranger…

 

Si les activités liées au sport se sont développées ces dernières années, notamment par le biais des sports nautiques, avec en tête windsurf et kitesurf, c’est le traditionnel tourisme culturel qui tient toujours le haut du pavé. Comment, en effet, rester insensible à l’attrait de la faune et de la flore de cette île qui demeurent parmi les mieux préservés au monde ?

 

Mais Madagascar est également authentique en ce qui concerne le contact humain, la rencontre avec les gens. Avec environ 26 millions d’habitants d’origine ethnique variée, sur un territoire équivalent à celui de la France métropolitaine, et une densité de population au km2 peu importante, les relations humaines sont de qualité et à privilégier pour tout voyageur.

 

Dès lors, envisager de loger chez l’habitant durant votre séjour est une idée qui s’impose d’elle-même. En effet, ce sera le meilleur moyen de découvrir les multiples facettes d’une culture si différente à travers le quotidien d'une famille ou d'un village malgache. Une belle expérience de partage en perspective.

Famille malgache, logement chez l'habitant à Madagascar

Le meilleur moyen de partager le quotidien des villageois

Non seulement cela vous permettra d’apprécier l’habitat traditionnel malgache de l’intérieur mais aussi de partager les activités quotidiennes d’une famille. Une façon par exemple de s’initier à la délicieuse cuisine locale ou à l’artisanat pratiqué dans la région.

 

Une façon également d’interagir avec le voisinage, de rencontrer le guérisseur du coin, de deviser avec les paysans dans leurs rizières, ou même d’apprendre la pharmacopée malgache. Bref, partager des tranches de vie et découvrir les aspects quotidiens d’une culture étonnante, entre convivialité et gentillesse.

 

Une autre solution presque similaire est de s’essayer aux gîtes ruraux. Là, dans une maison traditionnelle, une équipe d’accueil vous fera découvrir les environs par le quotidien de cultivateurs, d’éleveurs, qui seront pour l’occasion également vos guides. Vous partirez à la découverte de leurs traditions, vous vous promènerez à travers les paysages de rizières, vous deviserez avec l’astrologue du village, la directrice de l’école…

 

L’équipe d’accueil vous dévoilera également les coutumes spécifiques de leur village. Autour d’un repas traditionnel, danses et chants malgaches animeront votre soirée, et toute l’équipe aura le plaisir de vous initier à quelques pas de danses avec le sourire.

Chez l’habitant, nous avons deux formules types

A Madagascar Autrement, nous privilégions depuis longtemps ces formules qui permettent d’engranger des souvenirs inoubliables au contact de la population malgache. Dihary, Murielle et leurs deux jeunes enfants Mihary et Tinahay vous ouvrent les portes de leur foyer dans le petit village de Faralaza.

 

En gîte villageois, au cœur d’un village du Vakinankaratra, c’est tout une petite équipe qui vous accueille pour une belle immersion dans la vie des villageois des Hautes Terres Centrales. Fy, animatrice dans l’âme, saura vous faire apprécier l’ambiance chaleureuse de son village, tandis que Hoby, institutrice, et Eli, paysan, seront vos guides de randonnées.

 

Alors, on vous invite bientôt ?